New CITYzens, le réseau international de citadins-acteurs

New CITYzens, le réseau international de citadins-acteurs

Faire connaître les citoyens qui agissent pour leurs villes

Nicolas le Berre, co-fondateur
Nicolas le Berre, co-fondateur

L’association New CITYzens a vu le jour en 2011, à la suite d’un tour du monde des initiatives urbaines entrepris par Nicolas Le Berre et Fanélie de la Porte. Enthousiasmés par les projets et les citadins rencontrés lors de ce voyage, les deux co-fondateurs ont pour objectif de faire connaître les projets sociaux et environnementaux portés par des citoyens qui deviennent acteurs de leurs villes. L’association réalise et diffuse des reportages de 3 à 6 minutes portant sur la mobilité, l’habitat participatif, la gestion des déchets, l’agriculture urbaine… Tous les thèmes sont envisagés, à partir du moment où les projets sont initiés par les citadins eux-mêmes, participatifs et innovants.

On peut aujourd’hui naviguer entre une trentaine de vidéos sur le site de New CITYzens. En Europe, en Asie ou sur le continent américain, il est passionnant de voir comment les citadins répondent à des problématiques locales et urgentes. Et c’est bien la force de la proposition de New CITYzens : chaque initiative est suffisamment contextualisée et détaillée pour en comprendre les enjeux et, surtout, donner envie de se lancer aussi ! 

Spot, Report, Shake… La méthode New CITYzens

L’association s’est donnée trois missions : repérer les projets innovants et participatifs partout dans le monde à l’aide de sa communauté (« Spot »), réaliser des reportages sur place (« Report »), et insuffler une énergie mobilisatrice dans les villes au travers d’ateliers à destination des citadins (« Shake »).

Chaque volontaire est ainsi libre de se joindre à l’action de New CITYzens comme bon lui semble : en repérant des initiatives urbaines, en suivant une formation pour réaliser une ou plusieurs vidéos, ou en participant à la création d’une communauté de citadins-acteurs au sein de sa ville par l’organisation d’événements.

methode-new-cityzens
Derrière ce processus, une idée phare : l’exemple mène à l’action. C’est en se faisant porte-parole des citadins qui ont agi à leur échelle que New CITYzens compte soulever de nouvelles énergies collectives et faciliter la mise en place de nouvelles initiatives.

Et ça marche ! Les reportages sont clairs et bien réalisés, centrés sur les portraits des porteurs de projets, et donnent envie de se joindre à cette communauté enthousiaste et visionnaire. On sent que derrière ces vidéos, la volonté de l’association est de créer davantage de rencontres et de collaborations entre des citoyens-acteurs qui ne se connaissent pas encore.

Une nouvelle plate-forme collaborative grâce au crowdfunding

Pour créer plus de synergie permettant de rassembler tous ces acteurs, la prochaine étape pour New CITYzens est la création d’une plate-forme collaborative qui favorisera les échanges entre les membres de la communauté internationale de citadins-acteurs.

Destinée à la fois aux porteurs de projets désireux de partager leur expérience et aux citadins en recherche d’inspiration ou souhaitant prendre part à un projet prêt de chez eux, cette plate-forme est un outil de fonctionnement indispensable à la communauté New CITYzens. Mais elle a un coût ! Le développement web sera financé en partie par des sponsors et des fonds publics, mais la campagne KissKissBankBank de 10 000 euros lancée fin novembre 2016 permettra de prendre en charge un tiers du paiement.

Je vous invite donc à jeter un coup d’œil à la page de New CITYzens, et si comme moi vous pensez que la création d’un tel outil collaboratif est indispensable pour aider les citadins à mutualiser leurs compétences, donnez-leur un petit coup de pouce !

campagne-kisskissbankbank

 

2 réactions au sujet de « New CITYzens, le réseau international de citadins-acteurs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.