Des toitures végétalisées pour réguler l’effet d’îlot de chaleur urbain

Le mois de mars 2017 a été le plus chaud enregistré depuis 1900 en France, affichant 2,3°C de plus que la moyenne de référence pour cette période. Chaque année voit maintenant son lot de records de températures, en particulier dans les villes où les citadins subissent l’effet d’îlot de chaleur urbain (ICU).

Les activités humaines (usines, réseaux de chaleur, véhicules…) et les surfaces bétonnées et goudronnées sont responsables de cet écart subi entre villes et campagnes, pouvant aller de 2°C à 7°C, voire 10°C en période caniculaire. Au-delà de l’inconfort de telles températures pour les citadins, l’ICU est responsable de l’aggravation de phénomènes de pollutions atmosphériques par la création de smogs et la concentration de particules au-dessus de la ville. De plus, le réchauffement climatique global renforce les risques sanitaires liés aux canicules en milieu urbain et l’ICU est à ce titre aujourd’hui considéré comme un facteur aggravant de la surmortalité des personnes vulnérables lors des fortes chaleurs estivales. Lire la suite Des toitures végétalisées pour réguler l’effet d’îlot de chaleur urbain

Rendez-vous sur Hellocoton !

Plus de nature en ville : à quoi ça sert ?

Si vous êtes arrivé sur mon blog, c’est sûrement que vous vous intéressez à la végétalisation des villes, à l’aménagement urbain durable ou peut-être à l’intérêt de faire pousser des plants de basilic sur le bord de votre fenêtre. Et de fait, on parle de plus en plus des villes vertes et de leur importance face aux défis environnementaux, sociaux et de santé publique, mais sans jamais en décrire précisément les enjeux. Alors je pense qu’un petit point sur les bénéfices du végétal en ville s’impose : à quoi sert d’aménager plus d’espaces de nature en ville ? Lire la suite Plus de nature en ville : à quoi ça sert ?

Rendez-vous sur Hellocoton !